Accueil
Qui sommes-nous?
GEEP en action
Ressources
Publications
Recherche
Galerie
Archives du site
Contactez-nous
WEBMAIL
JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com
Accueil arrow GEEP en action arrow Les concours
Les concours
 
Génie en SRA
 
Le génie en santé de la reproduction des adolescent(e)s (SRA) est un jeu de connaissance sous forme de questions-réponses portant sur la SRA, (dont le VIH-SIDA), opposant 2 équipes représentant chacune un établissement. Cette compétition est une occasion pour évaluer le niveau de connaissances des participant(e)s sur les questions de SRA (dont le VIH/SIDA) et permet au public de s’informer sur la SRA et le VIH/SIDA.  Le génie en SRA incite les jeunes à étudier la santé de la reproduction et sert de séance de sensibilisation pour d’autres élèves et aux membres de la communauté.  

Le génie a pour ambition de faire acquérir aux élèves les connaissances essentielles en santé de la reproduction des jeunes notamment les droits reproductifs et de développer chez eux le sens de responsabilité dans la gestion de leur santé et leur droit à l’information sur la santé de la reproduction. Il vise aussi à préparer les jeunes à jouer un rôle de relais entre leur communauté et les structures d’offre de service en matière de santé de la reproduction.

En plus, le GEEP mène régulièrement des concours de génie en SRA qui opposent des équipes de différents établissements et différentes régions.  
 
 
 
Concours Population et Développement

Dans le cadre des activités de sensibilisation sur les questions de Santé des jeunes, de population, d’environnement et de développement, le GEEP organise depuis 1990 Concours Population et Développement. Ce concours cible les meilleurs élèves et met en compétition au niveau national des candidats de la classe de première des lycées du Sénégal.
 
Le concours implique directement 5.000 élèves à travers une campagne de sensibilisation sur les problèmes et phénomènes de population, d'environnement et de développement.

Le concours « Population et Développement » se déroule sur toute l’étendue du territoire national. Il est organisé sur le modèle du Concours Général et vise à sensibiliser les élèves aux phénomènes et problèmes de population et à promouvoir dans ces domaines l’excellence parmi les plus méritants.

Près de 500 candidats, les meilleurs élèves des classes de 1ère, subissent une épreuve de dissertation pendant le mois de mai, et la cérémonie officielle de remise des prix a lieu le 11 juillet de chaque année dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de Population.

Les sujets du concours population et développement ont inclus :
 

EDITION 2000

L’Afrique subsaharienne compte plus de 42 millions d’enfants non scolarisés, soit 40 % du total des enfants scolarisables. Ce chiffre n’a cessé d’augmenter au cours de la dernière décennie malgré une hausse sensible du taux net de scolarisation.

L’on s’accorde à expliquer cette situation par des taux démographiques forts tout en notant par ailleurs que la hausse du taux de scolarisation a contribué au tassement de l’indice de fécondité observé dans beaucoup de pays au cours de ces dernières années.

Analyser le problème posé ci-dessus en le replaçant dans le contexte plus général de la nature des rapports que la scolarisation entretient avec les questions démographiques.

EDITION 2001

« La croissance économique de l’Afrique sera de moins en moins liée à ses ressources naturelles, qui commencent à s’épuiser et qui sont promises à un déclin des prix à long terme… ; elle sera bien davantage fonction d’une population active qualifiée et de son aptitude à accélérer la transition démographique »
Banque mondiale

« L’Afrique peut-elle revendiquer sa place dans le 21ème siècle ? »
Washington DC, 2001, P. 123

Après avoir défini la notion de « transition démographique », étudier à travers des exemples précis les stratégies mises en œuvre en Afrique pour l’accélérer.

Peut-on dire que la croissance économique et le développement du continent sont aujourd’hui fonction de sa transition démographique ? Illustrer l’argumentation par des exemples.

Edition 2002

« Un enfant né aujourd’hui dans un pays industrialisé ajoutera plus à la consommation et à la pollution, tout au long de sa vie, que 30 à 50 enfants nés dans les pays en développement. L’ « empreinte » écologique des plus prospères est beaucoup plus profonde que celle des pauvres et, en bien des cas, excède les capacités de régénération de la planète. »

L’état de la population mondiale 2001 Fonds des Nations Unies pour la Population, FNUAP

Des « bombes » de la surconsommation ( des pays riches) et de la surpopulation (des pays pauvres), laquelle met-elle le plus en péril l’existence de la planète ? Quelle(s) solution(s) peut-on envisager pour désamorcer l’une et l’autre ? Illustrer l’argumentation par des exemples précis.